mcs theme loader
MyCuisine > Épisodes > Ep.08 - Ottolenghi, voyage à Majorque

Ottolenghi, voyage en méditerranée

Ep.08 - Ottolenghi, voyage à Majorque

Pour sa recherche des saveur méditerranéennes, Yotam Ottolenghi s’arrête sur la plus grande île espagnole des Baléares : Majorque.

Direction la côte nord et le port de pêche de Sóller connu pour la qualité de ses ingrédients locaux. Mais c’est son ingrédient le plus célèbre que le chef est venu chercher : la crevette de Sóller, une crevette rouge rubis qui va devenir l’ingrédient principal de sa paella destructurée. C’est dans un restaurant spécialisé dans les plats à base de riz que le chef découvrira les secrets de l’ingrédient clé de la cuisine majorquine. Pour son hôte, Yotam Ottenlghi prépare une paella aux crevettes de Sóller et aux légumes grillés, une ode aux 2 ingrédients principaux de l’île : le riz et la crevette de Sóller.

L’île regorge de spécialité dont le cochon de lait. C’est à quelques kilomètres du petit port que Yotam va rencontrer Gori, une vedette de la spécialité qui préparera une recette locale de cochon de lait cuit lentement dans un four à pain. Après s’être régaler, notre chef reprend sa route pour percer les secrets d’une autre spécialité : la tomate ramallet, une tomate à peau épaisse et très sucrée. C’est à Banyalbufar qu’il rencontre un producteur qui lui explique l’engouement pour cette variété locale de tomates. Après avoir découvert ce trésor, Yotam réalise avec un plat typique espagnol : un gaspacho à la tomate et à la pastèque.

Autre ingrédient emblématique de l’île : l’orange canaleta de Sóller. Pour mieux se rendre compte de la hauteur de la réputation de cette orange, Yotam se rend chez deux producteurs qui lui feront goûter le fruit faisant partie des plus juteux au monde. Cette découverte gustative unique lui inspirera la recette de salade de fromage de chèvre aux figues et aux oranges caramélisées.

Les majorquins sont passionnés par la préservation des ingrédients traditionnels. C’est pourquoi Yotam Ottolenghi ira jusqu’à Campos au sud-est de l’île pour connaître les secrets d’une recette les plus emblématiques : les ensaimadas réalisés par la boulangerie Pomar depuis des générations et devenue une véritable institution. Cette douceur typique de l’île l’influencera à réaliser à son tour sa version de l’ensaimada à l’abricot et à l’amande.

Après ce détour sucré, Yotam Ottolenghi se dirige vers l’intérieur de l’île pour rencontre une cheffe qui apporte une touche de modernité aux plats traditionnels majorquins. Dans son restaurant Ca Na Toneta, Maria lui montrera tout un éventail de plats dont le tumbet, la star de la gastronomie majorquine, fait avec les légumes de saison et le trampó à base d’oignon et de tomates accompagné de poisson. Cette dernière recette soufflera au chef une idée de poisson en croûte de sel farci au fenouil et au citron.

En venant chercher les saveurs méditerranéennes sur l’île de Majorque, Yotam Ottolenghi a découvert une cuisine majorquine dotée d’une identité forte issue de toutes les influences maure et espagnole pour des plats aux parfums uniques et délicieux.

 

 

 

 

 

 

 

Présenté par

Yotam Ottolenghi

Chef de génie, Yotam Ottolenghi est aussi un auteur star dont les recettes aux influences méditerranéenne rayonnent à travers le monde grâce à ses livres vendus à plusieurs millions d'exemplaires.