mcs theme loader
MyCuisine > Épisodes > Ep.04 - À la recherche de l'Umami à Sapporo

Delicious Food à Hokkaido !

Ep.04 - À la recherche de l'Umami à Sapporo
Notez cette recette !

Dans cet épisode cap sur Sapporo. Avant toute chose, un peu d’histoire, le Japon est devenu une nation moderne durant  l’ère mejiC’était il y a 150 ans et c’est à cette époque que les japonais ont décidé de nommer cette île du nord du japon : Hokkaido.

C’est à Sapporo que vous pourrez déguster toutes les spécialités d’Hokkaido grâce aux nombreux restaurants spécialisés. Si les japonais ont une gastronomie de qualité, ils ont également des règles de savoir-vivre qu’il bon de connaître. Pour cela Amandine Chaignot ira dîner dans un restaurant traditionnel. Amandine Chaignot vous emmènera déguster des takoyaki, des boulettes au poulpe que l’on mange d’habitude en street-food.

Mais l’île d’Hokkaido est réputée pour ses poissons et fruits de mer. C’est aussi le plus grand producteur de crabe du Japon ! Et qui dit poisson au Japon, dit bien sûr sushi ! C’est donc à la criée qu’Amandine Chaignot commence sa visite à Sapporo. Dans cet endroit réservé aux professionnels, il s’y vend pour 3 millions d’euros de produits frais chaque jour ! Tout se vend aux enchères. Si Amandine Chaignot est venu ici c’est pour l’ambiance, c’est surtout pour voir la star de la criée : le thon rouge. Ce poisson est tellement prisé qu’un thon d’environ 300 kilos peut se vendre plus de 300 000 euros ! Il faut donc à peine quelques minutes pour écouler  1 tonne de thon rouge ! Dans quelques heures, tous ces produits frais seront vendus et expédiés dans tout le pays !

La criée, ça creuse et ça donne des idées recettes, alors Amandine Chaignot ira déguster des sushi avant de filer au marché le plus frais d’Hokkaido pour préparer  sa recette de sushi de maquereau.

Avant de poursuivre sa recherche de l’umami , Amandine Chaignot fait un petit détour par le Hokkaïdo Jingû, le plus grand sanctuaire shinto de Sapporo ! Et oui, ici au Japon, la première religion, c’est le shinto : le culte des forces de la nature ! Et cette religion côtoie le bouddhisme en toute simplicité car selon un adage : « le Japonais naît shintoïste et meurt bouddhiste » !

Puis direction un restaurant de takoyaki, une spécialité  d’Osaka à base de poule habituellement déguster dans la rue. Après cette dégustation, Amandine Chaignot ne pourra s’empêcher de s’initier à la préparation des boulettes au poulpe. Essai réussi avant d’apprendre les règles du savoir-vivre japonais dans un restaurant traditionnel.

Si la grande réussite d’Amandine Chaignot est d’avoir réussi à faire des takoyakis elle-même, son conseil pour avoir une idée concrète de l’umami : essayez la bonite séchéec’est un concentré de cette 5ème saveur.

Amandine Chaignot continue son périple à travers Hokkaïdo à la recherche de l’umami. Au lac Toya, où elle retrouvera Simone Cantafio, le chef deux étoiles du restaurant Bras pour pêcher le coquille Saint-Jacques et cuisiner l’algue konbu. À Furano, pour cuisiner le bœuf wagyu et à Niseko pour déguster des anguilles.

 

Présenté par

Amandine Chaignot

Après avoir fait ses armes auprès de Jean-François Piège, Éric Fréchon ou Yannick Allenot, la cheffe rejoint l'équipe de My Cuisine pour traquer rien que pour vous ces Delicious Food